Journée d’information centrée autour de la thématique de l’assainissement autonome durable
          Journée d’information centrée autour de la thématique de l’assainissement autonome durable           

La station de relevage est nécessaire quand la pente du terrain ne permet pas un écoulement de l'eau par la gravité  

Protége l'habitation contre le refoulement
 

Lorsque le niveau de l’eau monte dans les conduites d’assainissement, par vases communicants, l’eau pénètre dans le branchement puis surgit par les équipements situés à un niveau plus bas que la voirie (grille de descente de garage, siphon de sol, appareils sanitaires,…). Le sous-sol est inondé et le niveau peut atteindre celui de la chaussée.

Normes

Les réseaux d’évacuation de bâtiments et de terrains sont régis par les normes NF EN 752, NF EN 12056 et NFP 40-202 (DTU 60.11)

 

REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL

-------------------------

Arrêté Préfectoral du 26 Mars 1980 modifié les 2 Octobre 1980, 12 Janvier 1981, 7

Juillet 1981, 17 Juin 1982, 30 Juillet 1982, 27 Octobre 1982, 22 Décembre 1982, 25

Mars 1983, 14 Avril 1983, 11 Octobre 1984 et 9 Décembre 1985, 3 Février 1987, 26

Janvier 1989, 12 Mars 1990, 06 Juin 1990 et 7 Décembre 1990.

 

Article 44 – Protection contre le reflux des eaux d’égout En vue d’éviter le reflux des eaux d’égout dans les caves, sous-sols et cours lors de l’élévation exceptionnelle de leur niveau jusqu’à celui de la voie publique desservie, les canalisations d’immeubles en communication avec les

égouts et notamment leurs joints sont établis de manière à résister à la pression correspondante. De même tous regards situés sur des canalisations à un niveau inférieur à celui de la voie vers laquelle se fait

l’évacuation doivent être normalement obturés par un tampon étanche résistant à ladite pression. Lorsque des appareils d’utilisation sont installés à un niveau tel que leur orifice d’évacuation se trouve situé au-dessous de ce niveau critique, toutes dispositions doivent être prises pour s’opposer à tout reflux d’eaux usées provenant de l’égout en cas de mise en charge de celui-ci.

 

Le reflux des égouts provoque chaque année des dégâts matériels qui se chiffrent en millions d’euros.

Les exploitants des égouts publics, déclinent toute responsabilité.

Les assurances imposent l’installation de dispositifs anti-reflux.

En général, les dégâts causés par le reflux sont toujours à la charge du propriétaire de terrain.

 

 

Vous êtes :

La poussée d'Archimède ne varie pas avec la profondeur d'immersion La pression n'est donc pas un facteur significatif de la poussée d'Archimède.

En conséquence, tout ouvrage d’assainissement des eaux usées, quel qu’il soit, en béton ou en matière synthétique est soumis à la même règle. SUITE

Petites stations individuelles