Colloques thématiques
Colloques thématiques

L’assainissement des eaux usées traite l’eau potable après son utilisation.

La réutilisation des eaux usées : un enjeu majeur du développement durable

La réutilisation des eaux usées apparaît comme une solution alternative pour limiter la pénurie, préserver la ressource naturelle et contribuer à la gestion intégrée de l’eau

La préservation de cette ressource est une préoccupation majeure des 27 États membres de l’Union européenne, auxquels la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) impose un retour de leurs eaux souterraines à un bon état quantitatif et chimique.

 

Les avantages du recyclage des eaux usées

Une eau utilisée deux ou trois fois avant d’être rejetée dans le milieu naturel.

Une économie de la ressource en amont et une réduction des déchets en aval.

Une économie d’énergie liée aux activités de pompage et de transport de l’eau.

La réutilisation de matières organiques présentes dans les eaux usées, pouvant fournir, après leur méthanisation, l’énergie nécessaire à leur traitement.

La possibilité de devenir de l’eau potable et utilisable à des fins alimentaires après passage par des traitements poussés et par la recharge dans les nappes.

La contribution à une gestion active des aquifères côtiers afin de maîtriser la progression de l’intrusion saline.

L’utilisation dans des circuits industriels en boucle courte, dans une logique d’écologie industrielle.

 

Source : BRGM Géoscience pour une Terre durable  suite

 

 

REGLEMENTATION

SOURCE:  WIKIPEDIA

 

La législation européenne vise à encourager le recyclage. Elle a d’abord été relativement floue : « les eaux usées traitées sont réutilisées lorsque cela se révèle approprié » (Article 12 de la directive ERU 91/271/CEE). En 2000, la directive cadre 2000/60/CE propose un cadre pour la « gestion durable » des ressources et pose que le recyclage contribue à cette gestion durable7.

 

En 2007, l’OMS a émis des recommandations pour favoriser les pratiques de recyclage

 

 

En France

En France, l'utilisation des eaux usées épurées pour l'irrigation est mentionnée par :

  • l'article R211-23 du code de l'environnement : « Les eaux usées peuvent, après épuration, être utilisées à des fins agronomiques ou agricoles, par arrosage ou par irrigation, sous réserve que leurs caractéristiques et leurs modalités d'emploi soient compatibles avec les exigences de protection de la santé publique et de l'environnement » ;
  • l'arrêté du 22 juin 200710 (article 10) : « Dans le cas où le rejet des effluents traités dans les eaux superficielles n'est pas possible, les effluents traités peuvent être soit éliminés par infiltration dans le sol, si le sol est apte à ce mode d'élimination, soit réutilisés pour l'arrosage des espaces verts ou l'irrigation des cultures, conformément aux dispositions définies par arrêté du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l'environnement ».
  • l'arrêté du 2 août 2010 relatif à l'utilisation d'eaux issues du traitement d'épuration des eaux résiduaires urbaines pour l'irrigation de cultures ou d'espaces verts.

L'intention originale importe peu, seul le résultat final compte!.

L'évaluation de la sécurité bactériologique est une procédure itérative : l'évaluation des dangers, l'évaluation de l'exposition et la caractérisation des risques peuvent être affinées grâce à l'utilisation d’analyses précises et à l'amélioration des mesures prises jusqu'à ce qu'il apparaisse que les risques pour la santé humaine ou l'environnement sont maîtrisés de manière appropriée

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Pour plus d'informations techniques sur cette application, veuillez remplir le fiche contact suivante. Nous vous conterons le plus rapidement possible

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Savez-vous qu'il existe une garantie légale permettant à tout consommateur d'acheter en toute sécurité dans chaque pays de l'UE ? Quelle est sa durée ?  SUITE

Comportement d'un ouvrage en présence d‘une nappe phréatique 

La poussée d'Archimède ne varie pas avec la profondeur d'immersion La pression n'est donc pas un facteur significatif de la poussée d'Archimède.

En conséquence, tout ouvrage d’assainissement des eaux usées, quel qu’il soit, en béton ou en matière synthétique est soumis à la même règle. SUITE